Parquet stratifié : avantages et inconvénients à connaître

    les avantages et inconvénients du parquet stratifié

    Quels sont les avantages et inconvénients du parquet stratifié ?

    Le sol stratifié est très apprécié des entrepreneurs de construction, ainsi que des propriétaires. Il s’agit d’un revêtement très classe qui donne un aspect luxueux à l’intérieur de la maison. Sa structure est en général similaire à celle du bois naturel, très lisse et brillante.

    Les caractéristiques d’un parquet stratifié

    Le parquet stratifié est un revêtement de sol qui ne comporte aucun bois dans sa composition. Il a une épaisseur qui varie entre 7 et 11 mm. Il est composé de plusieurs couches de feuilles imprégnées de résine, et est recouvert sur le dessus d’une couche d’usure appelée overlay. Cette dernière couche est habillée d’une touche décorative imitant le type de bois souhaité.

    Outre cela, un panneau de support nommé âme et un contreparement intègrent également chaque pièce de ce revêtement. Le parquet stratifié subit des traitements d’imprégnation à base de produits spécifiques, ainsi qu’un traitement de haute densité sur la couche intermédiaire pour garantir l’étanchéité et la résistance à l’humidité. La présence de la résine dans le revêtement en surface lui confère sa haute résistance contre les chocs. L’ensemble bénéficie d’un certain confort phonique grâce à la mousse à haute intensité qu’il contient.

    Les avantages

    Le parquet stratifié est un revêtement très esthétique, avec des finitions de surfaces impeccables afin de décorer vos espaces de vie. Outre cela, la simplicité de son entretien représente aussi un énorme avantage. Il suffit de passer une serpillère humide ou un balai microfibre imbibé d’eau, et le tour est joué ! Il n’est pas nécessaire d’opter pour le lavage à grande eau, et encore moins d’utiliser les nettoyants abrasifs et autres produits d’entretien (javel, vinaigre et alcool).

    Ce type de revêtement est également très économique étant donné son coût modique et son aspect pratique. Le coût de la pose ne représente pas non plus une grosse somme. De plus, il peut se décliner dans de nombreux motifs en imitant le bois, ou encore le carrelage.

    Les inconvénients

    Le parquet stratifié n’est pas le revêtement le plus résistant, ni le plus stable sur le long terme. Étant donné son épaisseur, la solution du ponçage n’est pas efficace face à un choc. En cas de passages fréquents, par exemple sur le pas de la porte, des traces peuvent rapidement se voir. Or le remplacement de ce revêtement doit être réalisé en intégralité.

    Un tel revêtement est sensible à l’usure, mais il n’est pas réparable : il ne peut être ni poncé, ni être repeint. Outre cela, il présente peu d’isolation phonique. Il ne convient pas aux pièces humides et risque de se décoller rapidement. Avant la pose, il est nécessaire de mesurer l’hygrométrie de la pièce, dont le taux ne doit pas dépasser 3 %.

    Laisser un commentaire