Les puits canadiens

    puits canadien

    Le puits canadien est un système de chauffage et de rafraîchissement écologique de type ventilation double flux pour refroidir ou réchauffer une habitation. Un tube est enterré à l’extérieur pour être relié ensuite à la maison. L’air se refroidit ou se réchauffe en fonction du temps et de la saison pour offrir un gain non négligeable de confort.

    Qu’est-ce qu’un puits canadien ?

    Un puits canadien, ou échangeur air-sol dans son terme officiel, est un échangeur géothermique économique qui permet de réchauffer ou de refroidir un bâtiment ou une pièce. Ce système est généralement utilisé dans le cadre de l’habitat passif et écologique.

    Comment cela fonctionne ?

    Le principe de ce système de ventilation est simple : l’échangeur thermique fait circuler l’air dans une habitation par un conduit enterré. Selon les conditions climatiques il va réchauffer ou refroidir une pièce en utilisant l’inertie thermique du sol. En période de chaleur, le sol et la terre vont garder une certaine fraîcheur pour alimenter la végétation. Dans le cas inverse, quand il fait froid, la terre va garder de la chaleur en profondeur. Le conduit qui est installé dans le sol va profiter de cette inertie thermique pour refroidir ou réchauffer l’air qui circule à l’intérieur. Des bouches d’aération rejettent l’air vicié à l’extérieur. Pour que l’optimisation soit optimale, il bien évidemment nécessaire de prendre plusieurs paramètres en compte.

    Quels sont les avantages d’un puits canadien ?

    Le puits canadien présente de nombreux avantages incontestables par rapport à une VMC simple flux ou une ventilation mécanique. En évitant tous les problèmes de condensation, il permet d’apporter un réel confort dans une maison en procédant au renouvellement d’air. Il s’agit également d’une installation écologique puisque tous les matériaux sont naturels (argile, sable, eau). Elle permet aussi de réduire son empreinte écologique en diminuant sa consommation en énergie.

    En plus de tout cela, il s’agit d’une installation résistante avec une très bonne longévité, environ une centaine d’années. C’est un système très simple, sans déperditions énergétiques et très performant. Il faut changer en moyenne les filtres une fois par an et rincer tout le réseau à l’eau tous les 5 à 10 ans. Avec les économies sur votre consommation électrique et sur vos factures, l’installation est amortie en 7 à 8 ans. Enfin, comme cette installation à haut rendement est écologique, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôts et de prime énergie.

    Comment installer un puits canadien ?

    Pour un rendement optimal, le puits canadien doit être enterré à une profondeur de 1,30 mètre au minimum. C’est à cette profondeur que la température reste sensiblement la même tout au long de l’année. Le collecteur qui fait la plus grande partie du travail doit être installé encore plus profondément. Ensuite, il faudra installer une entrée d’air dans votre habitation pour l’insufflation d’air. Avec la sortie d’air vicié, la qualité de l’air intérieur est améliorée et vous bénéficiez d’un meilleur confort thermique. Le principe de ventilation double assèche les pièces humides et vous offre une maison saine sans moisissures.

    Laisser un commentaire