Schéma électrique d'une salle de bains

    schéma électrique salle de bains

    En quoi cela consiste-t-il ?

    Le schéma électrique permet de positionner l’ensemble des appareils électriques, dispositifs électriques, de même que leurs dépendances dans une habitation. Il peut s’agir de câblage électrique nécessaire pour installer des appareils de chauffages, des interrupteurs ou des prises notamment. Ce schéma sert à orienter l’électricien dans la mise en œuvre des travaux à effectuer dans la salle de bains. La majorité des éléments indiqués sur le plan sont représentés par un système de symboles codifiés.

    À quoi cela sert-il ?

    L’exercice de dessin d'un schéma électrique fait en sorte que soient dûment mis à plat les besoins en électricité de la salle de bains entre autres. Il pourrait s’agir également de mettre aux normes une installation déjà existante.

    Avoir un plan électrique architectural est toujours des plus utiles : cela aide à planifier des modifications ou concocter quelques améliorations à un réseau électrique. En connaissant précisément vos besoins, votre artisan vous fera gagner un temps précieux.

    Comment faire pour dessiner un tel schéma ?

    Un spécialiste de ce domaine inclura plusieurs éléments sur ce schéma, dont les suivants :

    • Interrupteurs : interrupteurs simples ou va-et-vient permettant de contrôler l’éclairage en divers endroits
    • Radiateurs et autres : radiateurs, chauffe-eau, chaudière biomasse ou autre, ballon d’eau chaude, etc.
    • Prises spécialisées : si des appareils tels qu’un lave-linge et un sèche-linge sont à prévoir dans cette pièce, il importe de les inclure dans le schéma. Dans le cas de l’installation d’un bain à remous, ce dernier devra aussi figurer sur le plan
    • Prise TV : certaines personnes apprécient de regarder la télévision tout en se relaxant dans leur bain. Si tel est votre cas, le schéma devrait prévoir l’endroit où seront installés ces appareils, et aussi les réseaux de diffusion (câble, Netflix, Internet)
    • Éclairage : il s’agit d’une composante importante d’un réseau électrique. Le schéma devrait inclure les emplacements des plafonniers et appliques
    • Prises : un réseau électrique n’est pas complet sans plusieurs prises bien positionnées. Un nombre minimum est d’ailleurs exigé selon les pièces, d'après la norme NF C15-100
    • Autres installations : le document devrait aussi couvrir la climatisation, les volets roulants et le système de domotique, et s’il y a lieu, un détecteur de fumée et un système d’alarme

    À propos de la norme NF C15-100

    Cette norme concerne les exigences minimales de sécurité et de confort en terme de matériel électrique dans chaque pièce, pour des installations de basse tension en France. La norme NF C15-100 s’applique à l’ensemble des nouvelles constructions de même qu’aux extensions de maisons.

    Laisser un commentaire